Vous êtes ici: Home > Pour vous > Clé 2

Clé 2 - Oter les verrous

L’OPACO

Dans le cadre d'une approche intégrative de la personne, pneumato-psycho-somatique, c'est à dire, esprit, âme et corps, l’intervention OPACO (Opération à Cœur Ouvert) est plus particulièrement liée aux conséquences spirituelles des suites de traumatismes, d'abus, de violences et de négligences. Un traumatisme ouvre la porte aux transmissions trans-générationelles. Elles sont au centre de l’intervention en plus de ce qui provient de l’impact  des choix personnels.                                   

Les conséquences sont parfois inattendues ; 

Cauchemars, réveils brutaux, en sueur, visions nocturnes, douleurs diffuses, maladies de la peau, migraines, douleurs récurrente du dos, insomnies, mélancolie, dépression, pensées de suicide, stérilité, impression d'entendre des bruits ou de voir des choses qui semblent de l'ordre de l'irrationnel, etc.  Elles ont comme corollaire, d’handicaper l'accès à une pleine guérison, autant psychique que physique.

Conformément au choix éthique du Sas, l’intervention tient compte du fait que l'être humain est une créature unique dont la vie a un sens et qui est solidaire de la société.

Contenu

Le cœur est au cœur du problème, puisqu’il s’agit bien de restaurer et de faciliter les relations affectives et  sociales.

C’est de l'abondance du cœur que la bouche parle. C'est ce que les participants découvrent tout au long de l'Atelier Ecoute & Partage à visée thérapeutique. Les comportements d'aujourd'hui, les réactions émotionnelles sont étroitement reliées au premier abus, à ce qui a brisé notre cœur en mille miettes. Marcel Pagnol l’a bien compris, en faisant dire à César : « Tu me fends le cœur» avec comme résultats, l'insécurité, la honte, la culpabilité, le mépris de nous-même et des autres. La découverte des responsabilités individuelles est souvent une étape cruciale et libératrice pour la personne victime de violences. Elle réalise sa vraie identité et sa capacité à décider, à faire des choix, à prendre autorité. Elle prend alors conscience progressivement de ce qui l’entrave. 

L’objectif, c’est de vivre et non plus de survivre ! Vivre libre de toutes entraves.

L'OPACO

Cette intervention est très importante dans le processus de guérison des syndromes post traumatiques, c’est un passage clé, cependant elle ne suffit pas à ce qu’un changement durable soit opéré.  Pour qu’une intervention soit pleinement efficace, il est souhaitable que la personne connaisse les origines de ses traumatismes et ait effectué un travail de deuil sur elle-même. Ce travail se fait dans les Ateliers à visée thérapeutique.  

L’approche proposée est basée sur deux axes.

  1. Le premier et une prise d’autorité sur ce qui occupe la personne en ne lui permettant pas d’être elle-même complètement. C’est une intervention de quelques heures, liée à un processus bien défini et qui demande d’être rigoureusement suivi.
  2. Le deuxième est une reconnaissance des parties altérées du morcellement de la personnalité, conséquences directes des traumatismes. Un travail de reconnaissance, puis de restauration suivi d’une réintégration selon le plan originel de ce que l’on pourrait nommer la vraie personnalité,  termine ce travail. L’intervention est délicate et demande des intervenants bien formés et qui manifestent une réelle sensibilité à cette approche. Il est fréquent que cela demande plusieurs séances de travail.

Il est capital aussi que les personnes qui ont bénéficié d’une intervention tiennent fermement l’acquis, réagissant immédiatement lorsque des anciennes manières de penser ou d’agir émergent. C’est une vie de discipline, particulièrement au début, dès après l’intervention, qui permettra de tenir ferme et de développer ses relations affectives, sans être prise au piège de réactions émotionnelles incontrôlées. Par la suite, celà devient un acquis. 

Très souvent, une grande fatigue, mais passagère, suit l’intervention. II sera donc prudent de ne pas prévoir des activités particulières le même jour.  Il arrive aussi  que certaines personnes aient des envies de pleurer, de la colère ou vomissent, etc., ne pas s’alerter de tels phénomènes qui sont liés aux Etats Altérés et demandent une intervention particulière mentionnée sous la clé No 3, "Intégrer les parties brisées de l’âme".

Dans la mesure du possible, l’intervention sera précédée par des Ateliers à visée thérapeutique, donnant ainsi plus de chance de succès à l’intervention.

Une perspective intéressante pour baisser les coûts de la santé !

Cox.png
LE SAS, GARE 13 - CP 370 CH-2074 MARIN (Neuchâtel) | TEL: ++41 (0)32 753 03 32 | E-MAIL: contact@lesas.ch
news.png